le Vietnam au jour le jour par Marie

Raid Vietnam au jour le jour,
 
Dimanche 28/04 9h00 :
Aéroport de Roissy, le GO veut déjà nous perdre dans les ascenseurs, il nous confie ensuite aux bons soins des militaires armés jusqu’aux dents, ambiance…Le ton est donné. Vol impeccable, nous sommes tous dispersés dans l’avion, ce qui permet de prétexter une visites aux uns et aux autres pour se dégourdir les jambes. 
Petite réflexion de Béatrice, marcheuse et blonde…. : On nous a volé un soir
 
Mardi 30/04/13 
Depuis la terrasse de l’hôtel de Sapa, qui donne sur un paysage magnifique, j’essaie de rassembler mes idées pour synthétiser les premières heures en terre Vietnamienne (j’aurais pu dire en terre inconnue, mais je crains le procès pour plagia)
L’arrivée à Hanoï , sortie d’avion : vous branchez toujours le hammam pour les nouveaux venus ? Chaleur et humidité sont les premières  sensations. Puis on ouvre grand  les yeux, les narines et le charme opère.
Nous avons subit quelques pertes au cours du voyage : 2 personnes restent à Frankfort, elles vont nous rejoindre directement au premier jour de course, 2 autres restent à Paris (méli, mélo de AirVietnam  et voici un beau voyage qui s’envole….)
En quittant l’aéroport, direction petit déjeuner et décrassage (non pas de footing, juste une douche). Notre léger retard à l’arrivée nous oblige a presser  le pas : visite de mausolée, de Hô chi min, le jardin majestueux, la maison sur pilotis, les explications précises et sonores de Phi, notre GG, gentil Guide. 3h00 de visite le matin,(palais de jade, temple taoiste) Confucius nous a sagement conseillé d’aller déjeuner. Très bon repas, un avant goût des délices que nous allons déguster au cours de ce séjour. L’après midi nous a réservé un grand moment : visite de la vieille ville en Cyclo pousse : génial Nous passons d’un quartier à l’autre au rythme des efforts soutenus de nos conducteurs cyclistes, les pauvres, nous sommes coureurs, mais certains d’entre nous sont grands et forts. Si j’étais Vietnamienne, je dirais GROS, ici, ils sont francs et directs. C’est une grand e qualité…Autre apprentissage du jour, traverser les rues encombrées de cyclomoteurs, de voitures qui font un balais sonores impressionnants. Les feux rouges servent aux oiseaux, et encore…Malgré tout, la circulation reste fluide, tout fonctionne sans règle, enfin, si une règle au moins : le mouvement, ensemble et en mouvement. L’arrêt ou la rapidité sont les sources de risque d’accident.
Journée bien remplie, et pour certains sans sommeil depuis le départ, c’est une bonne mise en jambe…
Après diner à Hanoï, nouvelle expérience, le train de nuit pour Lao Caï, puis une heure de bus pour SAPA. Nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil : certains dorment à poings fermés dans ces couchettes confortables. D’autres au contraire, comptent les heures…L’arrivée au petit matin dans les rizières, les champs  est superbe, ça vaut le coup de ne pas fermer l’œil de la nuit. Les Vietnamiens sont déjà au travail tôt le matin, il y a beaucoup de vie dès 5h00.
La gare le Lao Caï et son animation ont  joué un tour à la belle Rosa, son bagage de course est parti se balader dans un autre bus…mais miracle, il a été rapatrié à Sapa dans l’après midi grâce à l’intervention efficace de Phi, ah quel homme…. La voici rassurée, elle pourra courir comme prévu.
Mardi 30/04 : 
Gilles et Marco arrivés quelques jours plus tôt nous ont accueillis ce matin avec des  sourires radieux et quelques mystères sur les difficultés du parcours…les coquins.
visite de Sapa, jolie ville avec son Lac, ses immeubles type village Suisse mélangé aux maisons de construction locale, le marché où se côtoient poissons vivants dans les bassines qui attendent d’être « pêchés », viande à l’étal sur des tables en bois, chien coupé en morceau, poulet égorgéminute, brassées d’herbes fraiches, fruits secs….C’est beaux et surprenant  à  la fois. Les ethnies Mong sont installées dans la ville pour vendre leur production (vêtement, tissues, chapeaux, miel, fruits…) des couleurs, des odeurs..On en prend plein les yeux.
Brieffing avant course en fin d’am : des cadeaux, des infos, des pros. Bref, tout roule… La suite très vite.